Tout comme leurs accents forts et leurs paroles difficiles à déchiffrer, les Québecois sont des peuples à part entière fiers de leur culture et de leur pays. Autant dire que les ondes n’ont jamais été au beau fixe entre les Français et les Québécois. Cela n’empêche pas aux petits Parisiens de vouloir quand même profiter d’un séjour au Québec. Sachez toutefois qu’à la connaissance de votre origine française, les Québecois se mettent toujours sur leur garde. Voici 10 choses à éviter si vous êtes un Français séjournant au Québec et que vous voulez vous faire des amis.

Avoir du plaisir à critiquer tout !

S’il y a bien un caractère que les Québécois détestent chez les Français c’est leur propension à critiquer tout et à ne penser que les choses négatives. L’assurance des Français ne leur inspire pas davantage quand ils se mettent à faire la grosse tête et prendre un plaisir de se moquer de tout ce qui se passe sous ses yeux. À éviter donc !

L’attitude fière et vantarde

Les Québécois apprécient les gens simples et qui se distinguent naturellement sans forcément vouloir à tout prix se mettre en avant. Certes, tous les français ne sont pas prétentieux et narcissiques, mais il faut toujours quand même se rapprocher de la modestie quand on s’aventure sur le terrain Québécois, sinon vous allez attirer des foudres.

 

Un Québécois est un Québécois

Qu’on se le dise ! Un Québécois est un Québécois, et le Québécois vous le fera savoir si vous lui questionnez sur son origine. En effet, défendez-vous de poser la question : « Êtes-vous américain ou Canadien ? », sous prétexte qu’il a un accent étranger. Il va sûrement vous répondre qu’il est Québécois avec un peu de frustration.

 

Ne pas donner de pourboire

Gardez vos petits principes en France car au Québec, ça marche autrement. A Paris, peut-être, les pourboires ne sont pas obligatoires, au Québec, ne pas laisser une petite prime de satisfaction à la table de restaurant serait vraiment mal vu. Et ne vous avisez pas de revenir dans ce restaurant si vous avez déjà fait le faux-pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *